Afrique, Carnet de bord, Travel diary

3 mois au Burkina Faso

Je suis de retour en France après presque 3 mois au Burkina Faso. Vous avez peut-être remarqué que je n’ai pas posté beaucoup d’articles sur le blog. La raison est simple, j’avais déjà du mal à analyser ce que j’étais en train de vivre je me sentais totalement incapable d’écrire. J’ai tout de même envie d’essayer de dresser un bilan de cet incroyable voyage. Je ne peux pas vous faire un guide sur comment visiter le Burkina Faso car mon expérience était celle de bénévole et pas de touriste. Je préfère plutôt vous décrire les différents sentiments que j’ai eu, cette liste est loin d’être exhaustive (j’ai essayé cependant qu’elle ne soit pas restrictive).

Je me suis sentie

  . . reconnaissante de l’accueil que les familles m’ont réservé et des si nombreux sourires bienveillants
  . . contente de repartir dans un long voyage 4 ans après le Cambodge et de me confronter à l’inconnue
. . révoltée sur la condition de certains femmes et enfants, pour la première fois de ma vie j’ai ressenti le besoin de faire entendre ma voix de femme (et pas d’Homme) afin de montrer que les femmes peuvent être fortes et indépendantes et qu’elles ont une infinité de destins possibles
. . pleine d’espoir en rencontrant des personnes qui souhaitent agir et mettent leur temps et leur énergie afin d’essayer de construire un meilleur futur pour leur pays
. . désemparée lorsque j’ai vu que l’on enseignait l’obéissance aveugle aux enfants avant la curiosité et que je ne pouvais rien y changer pendant mes quelques semaines parmi eux
. . faisant partie d’une famille qui restera pour toujours dans mon coeur
. . surprise en permanence et pour tellement de chose
. . ennuyée d’être vue seulement comme une personne à la peau blanche pour certains, un ticket de sortie ou encore un trophée à gagner
. . pleine d’énergie de faire ce que j’aime: enseigner, créer, danser, coudre,… et tout ça en même temps
. . lasse de l’image déformée que la population a de la France et qui ne les aideront pas à avancer

Mais avant tout heureuse d’avoir rencontré tant de personnes inspirantes, d’avoir réalisé un de mes rêves et de ressortir de cette expérience plus sûre de moi et de mes idées.

Le premier chapitre de mon tour du monde est donc achevé. Dans moins d’une semaine je serai dans l’avion pour l’Amérique du Sud avec une de mes meilleures amies, cela me semble encore complètement fou!

A bientôt depuis un autre continent!