Amérique du Sud, Carnet de bord, Danse, South america, Travel diary

Buenos Aires, la capitale occidentale de l’Amérique du sud

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

J’étais prévenu par les différents blogs que j’ai consulté, Buenos Aires ne ressemble pas à l’Amérique du Sud. C’est complètement vrai mais ce n’est pas pour autant que cette ville manque d’intérêt. Bien au contraire, j’ai adoré cette ville. Bien sûr, si vous commencez votre voyage par cette ville, le dépaysement sera minime. Par contre, après plusieurs mois sur les routes, j’étais contente de retrouver un environnement familier à la croisée de Londres et Paris.

Le premier jour, nous avons visité le centre, de mon point de vue, le moins intéressant. On trouve des immeubles haussmanniens qui nous font penser aux beaux quartiers parisiens et des docks qui ressemblent beaucoup à ceux londonniens. Il manque l’ambiance que l’on trouve partout ailleurs à Buenos Aires. Nous avons utilisé notre journée à faire un peu de shopping. J’ai commencé à essayer des vêtements simplement pour me voir dans des habits différents que mon short et mon éternel tee-shirt noir. Je suis finalement reparti avec une robe! Tout en me promettant que je me sépare des vêtements que je ne porte jamais pour que mon sac puisse tout de même fermer.

Le dimanche, c’est le jour des brocantes à San Telmo. Ce quartier est plein d’antiquaires et d’artisants qui exposent dans les rues. J’ai particulièrement aimé le marché couvert qui mélange vieilles boutiques, petits restaurants et jolies boutiques de bidules. Je me suis sentie comme un dimanche ensoleillé à Bricklane (mon ancien quartier à Londres). Nous avons mangé dans un des petits restaurants de ce marché, un curry asiatique, c’était tellement bon! (#teambouboule). Sur la place centrale, on peut admirer des danseurs de tango, La danse de Buenos Aires. La femme qui dansait était enceinte jusqu’au cou, je me demande comment elle arrive à danser encore aussi bien avec une telle charge dans le ventre!

Ensuite, nous sommes allées à La Boca, le quartier le plus connu avec ses maisons colorées et le plus touristique. Quand on vient à Buenos Aires, il faut, bien sûr, venir le visiter. Par contre, on n’y retourne pas une deuxième fois et une petite heure suffit largement pour en faire le tour. On a du mal à sentir le charme de ce quartier au milieu des restaurants et des boutiques de souvenirs venus de Chine.

Le soir, nous avons pris un cours de Tango. Une petite heure pour essayer d’en connaitre un peu plus sur cette danse pleine de sensualité maitrisée. On commence d’abord par écouter la musique et on essaie de comprendre le rythme (pour danser c’est toujours mieux). Rien que ça, ce n’est pas simple. Ensuite, on apprend le pas de base. Je trouve cet exercice plus facile, même si pour les femmes ont doit croiser les pieds de façon assez inconfortable. Nous sommes bien loin d’avoir appris le tango pendant cette initiation, mais nous avons bien rigolé!

Pour finir, le quartier que j’ai préféré, Palermo. C’est un parfait mix entre Shoreditch et le Marais. Il y a des jolies boutiques (dont on est restées loin après notre achat de la veille), des restaurants et du street art. Nous avons arpenté les rues en Zigzag pour être sûres de ne rater aucune fresque. Je pense qu’il peut être très sympa de faire une visite guidée pour en connaitre un peu plus sur les artistes et l’histoire de ces oeuvres (dont certaines sont très engagées). Si je vis un jour à Buenos Aires (ce qui n’est pas dans mes plans, je vous rassure), c’est le quartier où j’aimerai vivre sans aucun doute.

Avec cet article, je conlus mon récit de notre périple argentin. Après quelques jours dans la région de Mendoza, à boire du bon vin, nous allons traverser la frontière chilienne cette nuit. A très bientôt.

 

Comment s’y rendre? Depuis Mercedes, nous avons pris un bus de nuit (2700 pesos)
Pour prendre les bus et métro de Buenos Aires, il faut acheter une carte (on peut utiliser la même pour plusieurs personnes) et la recharger au besoin. Petite astuce, on peut avoir un solde négatif sur la carte, équivalent à 2 trajets. Cela rentabilise le prix d’achat de la carte.

Où dormir? Nous étions au Rock hostel and Brewery. On ne vous le recommande pas forcément car il est bruyant, les douches sont tout sauf intimes et on doit attendre 20 min à chaque fois que le comptoir à petit-déjeuner se vide (c’est à dire 3 min après avoir été rempli). Mais ce n’est pas cher (250 pesos la nuit), et on sait pourquoi!

 

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

tango – San telmo

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

tango – San telmo

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

San telmo

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

San telmo

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

San telmo

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

San telmo

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

La Boca

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

La Boca et la viande rouge argentine

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

La Boca

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

La Boca et les touristes

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

La Boca

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

Palermo

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

Palermo

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

Palermo

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

Le fleur symbole de la ville

buenos aires city guide - argentina - dancer with a backpack

Big brother is watching you!