Travel diary

Premiers pas en Afrique

first steps in Africa - dancer with a backpack - burkina faso

J’y suis, en sortant de l’avion après plusieurs heures de voyage je ne réalise toujours pas. J’y suis bien Ouagadougou au Burkina Faso.

Le Burkina Faso est ma première étape de mon tour du monde. C’est le pays que j’ai choisi pour découvrir l’Afrique, ou du moins une partie. C’est un petit pays de 19 millions d’habitant dont encore 70% de la population vie en zone rurale. La langue officielle est le française qui est à mon avantage, cependant une grande partie de la population ne parlent pas français. Ils parlent une des nombreuses langues locales qui se divisent en d’autant plus de dialectes.

J’ai un peu moins de 3 mois pour découvrir ce pays tout en faisant du volontariat dans des écoles, orphelinat et village. C’est la seule partie de mon tour du monde qui est totalement organisé, c’est un total inconnu pour moi!

Et donc, quest ce que ça m’a fait de poser les pieds pour la première fois en Afrique?

Tout d’abord, je suis accueillie par Marina avec un grand sourire disant « bonne arrivée ». Ils parlent bien français mais pas tout à fait le même français que nous il semblerait!

Après quelques minutes dans la maison de Marina, j’ai déjà l’impression d’être une vieille amie alors que nous venons juste de nous rencontrer. L’Afrique est accueillante.

Cette sensation, je ne l’ai pas simplement avec mon hôte mais avec toutes les personnes que je croise. On se sert la main, on demande comment on va. Tout le monde est le tonton et la tantie de quelqu’un. L’Afrique ressemble à une grande famille.

Après seulement quelques jours, je me sens bien ici. Je suis réaliste sur le fait que les personnes autour de moi me montrent les meilleurs facettes du pays, mais tout de même. Le Burkina Faso n’est pas une destination de tourisme de masse. Il n’y a pas de vernis, cela parait authentique. D’ailleurs je n’ai pas croisé un seul blanc depuis que je suis arrivée alors que je suis arrivée alors que je suis à la capitale. Le dépaysement total, exactement ce que j’étais venue chercher!

L’Afrique est un autre monde, avec des règles différentes. J’ai parfois l’impression d’être une enfant qui apprend comment je comporter en société. C’est parfois drôle, interessant mais aussi choquant et triste à d’autres moments. Je réalise d’autant plus la chance que j’ai eu de grandir dans un pays comme la France.

Pour conclure mon introduction sur mon périple africain, voici quelques « fun facts » pour une femme française au Burkina Faso :

  • On commence par oublier les douches chaudes, voir même les douches! On doit utiliser un seau d’eau pour se nettoyer.
  • La monnaie est le Franc, ça fait très old school!
  • On appelle les blanc « Nassara » dans la langue locale, j’ai l’impression que c’est mon nouveau prénom
  • Impossible de se déplacer incognito, ma couleur de peau me place comme un centre d’attention surtout lorsqu’on sort des zones urbaines
  • On boit de l’eau dans des sacs en plastiques, on arraches un angle avec les dents et boit direct comme ca.
  • Mes sandales de randonnée Décathlon reçoivent des compliments alors que ma mère a failli me déshériter en voyant que j’allais porter ces chaussures!

 

first steps in Africa - dancer with a backpack - burkina faso

first steps in Africa - dancer with a backpack - burkina faso

first steps in Africa - dancer with a backpack - burkina faso