Asie du Sud Est, Carnet de bord

Hoi An la ville des lanternes au Vietnam, mon coup de coeur

L’Asie du Sud Est a été mon premier gros voyage il y a 5 ans, et j’avais vraiment hate d’y revenir. J’étais cmplètement tombé amoureuse du Cambodge, mais cette fois je voulais découvrir plus. Donc après quelques jours à Bangkok et au Cambodge, je suis arrivée au Vietnam. Vietnam est le pays du 2 roues, le plan est donc de remonter au Nord en moto! J’ai fait la connaissance de Georgette la mobylette et on a décidé de prendre la route ensemble. J’écrirai un article dédié à cette partie du voyage quand j’aurai terminé la route. Après quelques jours, j’ai atteind Hoi An, la ville dont je veux vous parler aujourd’hui.

Hoi An a les murs jaunes, beaucoup de lanternes, des jolies boutiques, and de la nourriture délicieuse, c’est bon vous êtes convaincus? Pendant les 3 jours que j’ai passé dans cette ville, j’ai séjourné à l’auberge Cheerful Hoi An Hostel, le lieu est simple mais la propriétaire fait toute la différence. Elle t’acceuille comme si tu étais de la famille et donne tous les bons conseils pour passer un super séjour à Hoi An. Grace à elle, mon séjour a été parfait!

Mais alors que peut on faire à Hoi An :

  • se balader dans la ville: assez rare pour être remarqué au Vietnam, il y a un très beau centre ville, il fait bon de s’y balader quelque soit le moment de la journée. On découvre les maisons jaunes caractéristiques, les berges et les lanternes qui décorent la ville et l’éclairent la nuit. J’ai pris beaucoup beaucoup de photos là bas.
  • faire un peu de shopping: la ville est réputée pour ses tailleurs, alors si vous avez envie de vêtements sur mesure profitez de l’occasion. Je préfère me coudre mes vêtements alors j’ai plutôt choisi une paire de sandales sur mesure. Il y a plein d’autres boutiques dans la ville, le plus dure est de résister aux très nombreuses tentations. Un petit point d’attention, des boutiques étiques et/ou locales cotoient les boutiques « made in china » choisissez bien où vous dépensez votre argent pour avoir des souvenirs de qualité et qu’ils aient un impact positif sur les locaux et l’environnement.
  • participer à un cours de cuisine: la nourriture est excellente au Vietnam, alors j’ai décidé de prendre un cours afin de ramener quelques recettes en France. L’ambiance était top (ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas cuisiner autre chose que des pates!), il faut préparer son estomac car on déguste les 5 plats que l’on cuisine!
  • visiter les temples de My Son: c’est une étape qui est souvent zapper par les autres voyageurs car ils vont aussi aller à Angkor. Alors bien sûr, on est loin de la splendeur d’Angkor, mais ils sont quand même intéressant. Je conseille de faire la visite au lever du soleil afin d’être presque seul et de profiter de la meilleure lumière.
  • profiter de la plage: un des gros reproche que j’ai à faire au Vietnam est qu’ils construisent des immenses stations balnéaires collés aux plages, pour le côté nature on repassera. La plage de Hoi An est envahi de chaise longues, vous ne poserez pas votre serviette sur le sable, mais il n’y a pas de tour à moins de 50m, c’est déjà ça. Si les conditions le permettent on peut même y surfer!
  • tester toute la nourriture (ou presque): encore une fois, on revient à la bouffe! Si vous restez dans la même auberge que moi, la propriétaire organise régulièrement des street food tour, il faut absolument y aller. En plus de ne couter absolument rien, on peut tester plein de plats locaux. Le plus dur est d’essayer de retenir ce que l’on a mangé…

Comme vous pouvez le constater, j’ai adoré Hoi An, j’aurais aimé y rester plus longtemps. Je vous conseille d’y passer au moins 3 jours, et plus si vous pouvez. Je vous laisse avec mes bonnes adresses et les photos, à très bientot.

 

Où dormir? Vous devez vraiment séjourner au Cheerful Hoi An hostel. La propriétaire est incroyable et vous vous sentirez chez vous (dortoir 5$US, chambre privée disponible)

Où manger? En plus du street food tour, il faut tester Bahn Mi Queen, qui est soit disant le meilleur bahn mi de la ville.

Où faire du shopping? Pour de très belles illustrations, j’ai adoré HAHA – art in everything. Pour des vêtements de qualité, il y a  Metiseko qui propose des habits en coton et soie biologique, et Nhu May, une petite couturière qui fait des vêtements en lin.

Où prendre un cours de cuisine? Il y a pas mal d’adresses disponibles, mais elles sont apparemment assez inégales. J’ai choisi celle recommandé par l’auberge, et c’était top  Eco tour and cooking class (29$US)

 

 

Georgette et moi

My son

My Son

appelez moi chef Chloé

C’est moi qui l’ait fait!

les bateaux Buffalo

le marché

Hoi An – centre historique

Hoi An – centre historique